Famille Légereau

Vers 1884,

Pierre  Légereau entouré de sa famille

Du Poitou aux Flandres et le Hainaut, en passant par Lavelsloh, dans le Hannovre.

 

Je me souviens, que dans mon enfance, ma Mère me parlait souvent de son ancêtre, François Légereau, Légionaire, qui avait fait la "Campagne de Russie", et avait combattu à Waterloo.Nous ne savions que peu de chose sur lui, nous le croyions Vendéen, il était du nord des "Deux-Sèvres", mais ce vaillant soldat de la "Grande Armée" vécut jusqu'en 1870, ainsi mon arrière grand-père l'a bien connu, et certainement, le vénérable vétéran lui conta quelques épopées de sa vie.

Ainsi, jusqu'à aujourd'hui, il reste une tradition orale, en quelque sorte une légende qui entoure mon aïeul maternel. Il a épousé une Hanovrienne, qui l'a suivi durant la Campagne de Russie, la tradition affirme même, que c'est elle qui l'a sauvé de la noyade au cours du passage de la Bérézina.

Avant leur départ de Lavelsloh en Royaume de Westphalie(près d'Osnabrück) pour la Russie, ils confièrent leurs deux filles à un frère de sa femme avec quelques centaines de Thalers et 100 pièces de vêtements. Mais les aléas de la guerre étant ce qu'ils sont, ils durent regagner la France sans pouvoir reprendre leurs filles. Quelques lettres, en provenance d'un Pasteur de Westphalie à l'adresse d'un des Fils de ce Vétéran, nous ont donné grande envie partir à la recherche de cet ancêtre hors du commun.

De la même manière, mon Père me parlait souvent de son grand-père qu'il n'avait pas connu. Ce dernier, jardinier, avait quitté ses Deux-Sèvres, pour entamer un tour de France, qui s'arrêta dans le Nord de la France. Ce qui se trouve confirmé par Alain Laplace, un cousin issu de cet arrière Grand-Père, dont il a "hérité" des cahiers manuscrits des Mémoires de Jean Baptiste Gerbier. Alain a entrepris de transcrire ces cahiers, et chaque page nous transporte au milieu du XIXème siècle, au début de l'ère du chemin de fer... Tout cela nous donna envie de connaître un peu plus nos « grands-parents », et ma soeur, Josette Dudouit, s'est lancée dans une quête effrénée, qui permet aujourd'hui d'approcher tous ces personnages, et peut-être de vivre un peu avec eux.